Audition Dance Battle : le DDR Online

L’autre jour, en me baladant sur le forum d’animint, j’ai découvert un topic sur le jeu Audition Dance Battle (ou bien Audition SEA selon les pays): une sorte de Dance Dance Révolution Online, j’en connais qui vont être contents ! Je lance le téléchargement du client sur Bittorrent (ils le proposent sur le site, alors monsieur Olivienne, vous voyez bien qu’on peut télécharger des choses légales avec le bittorent). Je pensais en avoir pour une heure grand max pour télécharger le jeu, sauf que voilà, les serveurs officiels ont pas vraiment mis la gomme pour l’upload de leur client. J’ai donc mis à peu près une semaine à télécharger le truc… Et encore c’est pas fini, une fois les 2go d’installation terminés, il demande un patchage du jeu en téléchargement, allez, hop, une demi-heure de mise à jour.

Audition Dance Battle demande une inscription sur un site de jeu style goa. Après les 25 formulaires à  remplir allant de la nationalité au nom de l’animal de compagnie, me voici enfin avec mon beau compte gratuit (ah je l’avais pas précisé, Audition Dance Battle est gratuit, enfin, tout comme Pangya, je suppose que l’on doit à moment faire cracher sa carte bleue… ). Bref, je lance le jeu, je m’identifie et…. rien… je retourne sous Windows voir le truc, bon, j’ai Kaspersky qui me demande si je dois laisser sortir les données de Audition Dance Battle -__-; J’accepte donc la sortie des données et pan ! un beau Blue Screen Of the Death, et pas le BSOD de petit joueur, le bel écran bleu avec vidage de mémoire physique et tout. Ça fait maintenant plus d’un mois que mon pc tourne et j’ai pas encore eu un seul problème…

BREEEEEEEEEEF, après un petit redémarrage forcé, je ne m’avoue pas vaincu, je relance le jeu et Ô miracle, me voilà dans le monde de Audition Dance Battle… Après une rapide customisation se limitant au T-Shirt et au pantalon (je suppose que pour les filles, ça doit être mini-jupe et petit haut décolleté ) et un bon 2 minutes de freezage de l’écran, je me retrouve dans une ville en 3D, rien de très évolué : il y a un magasin, la piste de danse et le home. Je vais détailler ça plus tard… ou pas.


Une piste de danse

Le magasin m’a attiré l’œil en premier, j’ai remarqué qu’il y avait deux types de monnaies (tiens tiens on retrouve  à peu près la même chose que les cookies et les pangs de Pangya, rien n’est gratuit sur le net… ). Moyennant quelques sous, on peut se donner à cœur joie pour la customisation des personnages, Chapeaux, T-Shirts, pantalon, baskets, tout l’attirail du parfait clubeur – street danseur.

Je me suis ensuite redirigé vers la piste de danse, c’est quand même ça le but du jeu. Après un rapide tutoriel dispensé par la prof de danse, place au jeu, on choisi une salle de danse ou on en créé une. Et on démarre, bon, une remarque, en passant c’est vachement chaud, je me sens plus à l’aise sur un tapis de DDR que de jouer à ça. En fait le but du jeu est simple, il suffit taper l’enchainement de touche affiché à l’écran et d’appuyer sur espace lorsque l’on a fini, le tout dans un temps limité. Et c’est vachement difficile mais ça vient vite… Quant aux musiques, il y en a pour tous les goûts, Jpop, Dance, Rock, Electro, Slow, ça permet de mettre tout le monde d’accord !

Sauf que mon aventure sur Audition Battle Dance s’est écourtée rapidement, à la fin de ma deuxième chanson, pouf, le blue screen of the Death est revenu… Comme on dit, allez salut le jeu ! Je vais pas perdre mon temps sur un jeu qui me fait planté mon beau vista ! Dommage, d’après plusieurs forums, le jeu supporte mal les configs récentes, c’est con…

About the author