Les Sims médiéval sur iPhone… Paysan certes, mais Seigneur un jour!

Sims Medieval Iphone - Critique et test

En décembre, on avait droit à une offre spéciale de EA qui offrait gratuitement pour ses 25ans le jeu Sims Medieval sur la plateforme d’Apple! Une occasion pour moi de me relancer dans ce jeu. Il y a plus d’une dizaine d’années, j’ai joué rapidement au premier du nom. Mais à part retirer les échelles des piscines, je me suis vite ennuyé. Est-ce que c’est pareil dans cette déclinaison « Fantasy » de la saga? C’est ce qu’on va voir…

Au commencement…

L’aventure débute par la création de son avatar. Mon personnage répondant au doux nomn de « Turlulu » (demandez pas d’où ça vient, j’ai décider de prendre un perso « bouffon », je trouve que ça lui va bien) ressemble à ça : 

Sims Medieval Iphone - Création Personnage 1Sims Medieval Iphone - Création PersonnageSims Medieval Iphone - Création Personnage 3

On peut bien sûr customiser un peu le visage ou la couleur de peau. Mais petite config oblige, on ne va pas pousser jusqu’à la hauteur du menton ou de l’épaisseur des lèvres. En même temps à quoi bon, le plus souvent, on verra le personnage à cette vue:

Sims Medieval Iphone - Marché
La place du marché, là où vous ferez vos emplettes!

Mais quand on regarde, c’est loin d’être moche!

Gueux le Sims part en ballade

Donc me voici aux commandes de la vie de Turlulu. On retrouve les notions de vie des Sims, on doit répondre aux besoins primaires de notre avatar: Manger, dormir, sociabiliser et s’amuser

Sims Medieval Iphone - Statut du personnage

Et si l’on maintient le Sims à un niveau correct dans ces quatre catégories, on obtient des points d’actions qui seront nécessaires pour effectuer des quêtes.

Sims Medieval Iphone - Quete Mortemer
Le magos du coin qui n’est pas content.

Des quêtes? Comme dans les RPG? Oui messire, des PNJ vont vous demander d’aller récupérer telle ou telle plante,de parler à un autre PNJ ou tout simplement mettre une raclé à un autre personnage. Les quêtes sont variées et sont souvent très facile:

  • Magicien : Ah j’ai perdu mon sceptre, va le chercher à la taverne
  • Turlulu: Bonjour je cherche un sceptre
  • Aubergiste: Ah je l’ai trouvé mais je ne me souviens plus où je l’ai mis
  • Hop, il n’y a qu’un endroit où chercher dans l’auberge: le tas de bois… CQFD

Sims Medieval Iphone - Farmeline la niaise
La fille facile du jeu

Les combats sont d’un autre niveau, mais deviennent de plus en plus facile: c’est un système à la final fantasy: on a une barre qui se charge et lorsque c’est full, on peut mettre une mandale. Viennent en plus s’ajouter des capacités spéciales qui permettent de faciliter le combat: une grosse frappe, une diversion et autres destruction d’arme. Ça déjà c’est cheaté. Mais on peut aussi avoir des alliés qui prennent part au combat. En gros c’est du 4 contre un et le pauvre gars en face n’a aucune chance… 

Paysan un jour…

Dans cette mouture médiévale, EA a ajouté aussi la notion d’histoire, en gros le jeu raconte votre ascension dans le royaume, chaque élément clef est déterminé par des choix scénaristique que le joueur fait: Préférez vous plutôt être une grosse brute, un magicien, un prêtre etc… Ce qui donne des quêtes différentes à chaque fois… mais qui lassent. 

Sims Medieval Iphone - MariageSims Medieval Iphone - Scénario

Au niveau sociabilité, les sims peuvent passer de amis à amis proche et plus si affinité. C’est rarement compliqué, mais ça n’apporte aucun avantage, sinon avoir quelqu’un dans la maison pour améliorer les statistiques « sociabilité et amusement » du personnage sans devoir courir dans le royaume.

Diante, ça me fait aller aux latrinnes…

Le gros problème de ce jeu, c’est la répétitivité du contenu. Aller chercher de la sauge, ça va cinq minutes, attendre qu’elle pousse parce qu’il en faut dix au magicien du coin… Ça fait bouillir. Les combats n’ont aucune difficulté, les quêtes sont ennuyeuses, vraiment, on s’emmerde. 

Sims Medieval Iphone - Carte Village
Cette carte évolue pour donner de nouvelles quêtes!

Mais pas que

Mais que reste-t-il de bien à ce jeu? Et bien finalement l’ambiance qui s’en dégage est quand même pas mal. On prend toujours un malin plaisir à réaménager son mobilier, à dragouiller la fermière ou foutre un bon coup sur la gueule aux voleurs. Vraiment on peut s’amuser, mais pas longtemps. Les lourdeurs du système de jeu détruisent petit à petit la motivation pour continuer de jouer. Dommage, ça aurait pu être un grand soft iOS. Ce n’est finalement qu’un jeu sur lequel on passe rapidement. Enfin sauf si on est un fana de la série Sims, dans ce cas là, vous trouverez dans Sims Medieval un portage plus que correct de votre jeu fétiche!

About the author